Les maladies parodontales

Le Cabinet Dentaire Sainte Sophie , Cabinet de Chirurgie-Dentaire, de Parodontologie, et d'Implantologie à Versailles (78), prend en charge le déchaussement dentaire.

L'une des maladies dentaires les plus courantes est le déchaussement dentaire. Des millions de français sont touchés (1 français sur 2) sans forcément le savoir. Les soins parodontaux (soins des gencives) vous protégent non seulement contre le déchaussement dentaire et la perte des dents mais réduisent aussi le risque de développer des problèmes de santé généraux qui peuvent être causés par les maladies parodontales.

 

Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ?

La parodontite est le terme médical du « déchaussement dentaire ».
La plaque dentaire, qui contient des bactéries, est à l’origine des maladies parodontales (gingivite et parodontite).
Cette pathologie est assez lente et évolue sur plusieurs dizaines d’années. Elle peut toucher quelques dents, ou toutes les dents.

Au fil du temps, la plaque dentaire et les bactéries peuvent s'accumuler dans la bouche autour des dents. Dans ses premiers stades, la maladie parodontale est appelée gingivite. Elle se caractérise souvent par un gonflement des gencives, une gencive rouge qui saigne. Si elle n'est pas traitée, une infection parodontale peut finir par détruire l'os qui entoure vos dents et peut vous faire perdre des dents. La maladie parodontale est également liée à de graves problèmes de santé, tels que les crises cardiaques, le diabète, les infections respiratoires et les accidents vasculaires cérébraux. Bien qu'elle ne puisse pas être guérie, la maladie parodontale peut être contrôlée par un traitement des gencives. L'élimination des bactéries nocives peut empêcher l'infection de s'aggraver, Des contrôles fréquents et une maintenance régulière permet de garder la maladie sous contrôle et de converver vos dents.

 

 

Les symptômes

  • Le saignement gingival lors du brossage ou lors des repas est un symptôme de maladie parodontale.
  • L’absence de saignement lors du brossage des dents ou lors des repas ne présage pas de l’absence de maladie parodontale.
  • La rétraction des gencives, qui fait apparaître les dents plus longues, peut être un des symptômes des maladies parodontales.
  • La perte, le déplacement et la création d’espace entre les dents sont également les symptômes d’une maladie parodontale sévère.
  • La perte spontanée de dents est une conséquence des maladies parodontales.

 

Les facteurs influençant l’évolution d’une maladie parodontale 

  • Le tabac ne provoque pas mais aggrave la maladie parodontale, et perturbe la cicatrisation après le traitement
  • Le stress
  • Le diabète
  • Certains facteurs héréditaires peuvent accentuer la maladie parodontale

 

Il est important de dépister au plus tôt une maladie parodontale, pour en limiter l’impact au niveau de la santé et pour préserver son capital dentaire.